Garde des espaces naturels protégés et actions environnementales 

            Parce que la Paix et la Sécurité de notre planète passent par sa santé, les anciens militaires ont à coeur de préserver l’environnement, pour que chacun évolue dans un monde plus sûr, plus propre et plus juste. Au travers de l'Académie, l’AISP/SPIA (Association Internationale des Soldats de la Paix) est déjà impliquée dans la préservation de l’environnement à travers son programme de formation des gardes d’espaces naturels protégés dont le directeur est André Martinez-Humayou. L’association s'intéresse également à la gestion des flux en milieux naturels sensibles et la restauration des milieux côtiers (dunes, prairies, zones humides). 

environmental-protection-683437_1280.jpg

         

Elle s’efforce de mettre en œuvre des moyens humains et matériels conséquents ainsi que de maintenir un vivier d’experts environnementaux à sa tête pour la préservation de l’environnement. Cela passe par le programme de formation de garde d’espaces naturels protégés, qui offre aux anciens militaires une occasion de se reconvertir, et plus que cela, de lutter pour une cause qui doit devenir la priorité de tout un chacun. 

Une action phare de l’AISP/SPIA pour l'environnement a été réalisée sur l’île militaire de Sazan, en Albanie. Un certain nombre d’accords ont également été passés pour former une police de l’environnement, comme peut en attester la mission à Monastir, en Tunisie, au début de l’année 2019. L’AISP/SPIA s’est aussi rendue à Jijel, en Algérie, une première fois en octobre 2016 et une seconde fois en 2018, pour la réalisation d'un chantier école sur la protection du littoral.